Germanistische MediÄvistik

 

Cette branche s'intéresse aux textes en langue allemande, partant des chants d'amour et des romans en passant par les sermons, les prières et les traités savants jusqu'aux chroniques, aux lettres et aux recettes. Elle apprend à lire ces textes, à en comprendre la langue et à les concevoir comme faisant partie de diverses cultures historiques. Les thèmes principaux sur lesquels la « Germanistische Mediävistik » met l'accent, nécessitent une approche interdisciplinaire. C'est notamment le cas dans l'étude
- de l'histoire des textes et de leur transmission manuscrite qui reflètent un maniement des textes ouvert à la relecture, à l'adaptation et à la variance,
- de la dimension allégorique du monde, de la pensée, des modes de représentation,
- de l'organisation et de la transmission du savoir,
- des fructueuses tensions entre les cultures savantes et profanes et entre les traditions orales et écrites,
- des relations entre textes et images, du langage imagé des textes, de la conversation et de la vie sociale.

Dans la mesure ou les résultats des ces efforts de recherche se rejoindront, on se rapprochera des conditions historiques dans lesquelles les textes (et les autres témoins de la culture) du Moyen Âge ont été écrits et utilisés. Ainsi ils donneront un aperçu fascinant sur les manières de percevoir et de penser ainsi que sur les différentes formes de la vie sociale et culturelle au Moyen Âge.

Homepage