La branche «Sciences auxiliaires de l’histoire et Latin médiéval» englobe d’un point de vue méthodologique deux disciplines fondamentales de la recherche sur le moyen-âge. Par sciences auxiliaires de l’histoire on sous-entend une série de disciplines scientifiques partant de la codicologie, la paléographie, la diplomatique, l’épigraphie allant jusqu’à l’informatique spécifique à l’histoire. Ces différentes disciplines rendent possible l’étude de sources historiques d’origine très différentes. A l’Université de Fribourg l’études des manuscrits est une tradition de longue date (F. Steffens, 1889–1931, H. Förster 1931–1960, P. Ladner 1966–2003). Cette tradition a été perpétuée par la place prépondérante qu’occupe l’enseignement des deux disciplines que sont la codicologie (archéologie du livre) et la paléographie (déchiffrage et interprétation des écritures anciennes). Dans l’offre d’enseignement, les cours de méthodologie dans ces deux disciplines sont obligatoires pour les étudiants en «histoire générale . La branche «Latin médiéval» a pour objet l’étude de textes issus de la période allant de l’an 500 jusqu’à l’an 1500. Cette branche a une orientation interdisciplinaire et constitue la base des études médiévales.

 

Homepage

latin mÉdiÉval