Édition critique du Rimado de palacio de Pero LÓpez de Ayala
Projet du Centre pour l’Édition des Classiques Espagnols

Projet sous la direction du Prof. Hugo Oscar Bizzarri

Description du projet:

Pero López de Ayala (1332–1407) fut un des personnages les plus importants de Castille au XIVème siècle. Son poste de chancelier des rois de Castille l’éleva non seulement au rang d’observateur privilégié des problèmes politiques de la période, mais également à celui de participant au problème du Schisme en tant qu’ambassadeur des rois en France. Il traduisit des œuvres latines, telles que les Morales de Job, les Décadas de Tite-Live, la Consolación de la filosofía de Boèce et le De sumo bono de Saint Isidore. Mais ses plus importantes œuvres furent les Crónicas des rois de Castille et le Rimado de Palacio.
Le Rimado de Palacio est un traité moral en vers de caractère hétérogène qui rassemble un traité de confession, un régiment de prince et une paraphrase des Morales de Job. Dans cette oeuvre, Pero López de Ayala ne réfléchit pas seulement sur les problèmes politiques de son temps, sinon aussi sur le Grand Schisme d’Occident.
Malgré la portée de cette oeuvre, il a fallu attendre jusqu’en 1978 pour pouvoir compter sur une édition critique. Dès lors se sont succédées quelques études de sa traduction manuscrite; or lamentablement, elles n’ont pas pu être incorporées aux éditions. C’est pour cela qu’une nouvelle édition est nécessaire, afin de régler les multiples passages toujours irrésolus. L’établissement du texte critique du Rimado de Palacio constitue alors le sujet principal de ce projet. L’étude de la tradition manuscrite sera donc utile pour revenir sur divers problèmes posés par le traité: l’unité de l’oeuvre, ses étapes de composition, l’histoire de sa réception, ainsi que l’interprétation de passages obscurs. Enfin, le commentaire de l’oeuvre sera un autre aspect essentiel de l’édition, tout particulièrement en se référant aux sources du texte et au contexte doctrinal du XIVème siècle.