Archives byzantines comme sources pour l’archÉologie, l’histoire de l’art et les objets de la vie quotidienne (Xe–XVe siÈcles).

Projet sous la direction du Prof. Dr. Jean-Michel Spieser

Collaboratrices : Brigitte Pitarakis (CNRS, Paris); Maria Parani (Université de Nicosie, Chypre)

Description du projet:

Ce projet, sur un thème qui n’a encore jamais été l’objet d’une recherche systématique, veut, dans les textes d’archives byzantins, commenter et expliciter tout ce qui a trait à l’archéologie, à l’histoire de l’art et aux objets de la vie quotidienne. Il est en effet facile de constater que, même dans les éditions récentes, le vocabulaire en question fait difficulté. Les éditeurs de ces textes, en général des historiens ou des philologues, ne se sont guère intéressés au vocabulaire concret qui renvoie au monde matériel dans lequel les habitants du monde byzantin vivaien.
Il s’agit d’abord de préciser le sens du vocabulaire de ces mots souvent rares et méconnus qui sont utilisés dans les descriptions, les inventaires, les testaments etc. Chaque fois que ce sera possible, le sens sera étayé par un objet existant qui pourra être cité comme parallèle.
Il s’agit ensuite, par grandes catégories qui sont définies ci-dessous, de prévoir des synthèses, non seulement sur le sens des mots, mais aussi sur l’utilisation des objets, sur l’importance qui leur est donnée. Ces synthèses par catégories seront accompagnées de synthèses transversales sur les problèmes méthodologiques posés par ce type de sources ou sur certaines catégories de ces sources, par exemple les inventaires. La publication de ces synthèses dans un livre est prévue.